Dictionnaire

scientifique

PHOTOTYPEdéfinition

Le phototype est une classification de la sensibilité de la peau aux rayonnements UV. Selon le type de peau et la couleur de cheveux, on distingue six phototypes 1.
Plus la peau, les cheveux et les yeux d’une personne sont clairs, plus le risque de lésion dû à une surexposition aux UV, voire de mélanome, est important 2.


Réaction cutanée au soleil Caractéristiques Phototype
Peau très blanche - Phototype Peau très blanche
Cheveux blonds ou roux
Yeux bleus/verts
Tâches de rousseurs
fréquentes
Brûle toujours
Ne bronze jamais
très sensible au soleil
voire intolérant
Peau claire - Phototype Peau claire
Cheveux blonds
roux à chatains
Yeux clairs à bruns
Tâches de rousseurs
Brûle facilement
Bronze peu ou
très lentement
Peau intermédiaire - Phototype Peau intermédiaire
Cheveux châtains
à bruns
Yeux bruns
Brûle peu
Bronze progressivement
Peau mate - Phototype Peau mate
Cheveux bruns
ou noirs
Yeux bruns
Brûle rarement
Bronze toujours bien
Peau brune - Phototype Peau brune foncée
Cheveux noirs
Yeux noirs
Brûle rarement
Bronze intensément
Peau noire - Phototype Peau noire
Cheveux noirs
Yeux noirs
Brûle très rarement
Bronze intensément
et profondément
Figure 1 : Les différents phototypes d’après la classification de Fitzpatrick 2, 3

Détermination du phototype

Le phototype est déterminé par la quantité et la couleur (jaune, rouge, brune ou noire) des pigments de mélanine produits par les mélanocytes 3. Deux types principaux de mélanine existent : la phéomélanine ou mélanine rouge et l’eumélanine ou mélanine noire 3. La quantité de mélanine (mélange de phéomélanine et eumélanine) détermine, avec la composante sanguine des capillaires sous épidermiques, la couleur de la peau. Seule la mélanine noire qui renvoie la lumière est protectrice vis-à-vis des UV. Ainsi, les personnes à la peau foncée sont mieux protégées des UV que les personnes à la peau claire (phototype faible, mélanine rouge prédominante) 2.

Phototype et risque de mélanome

Si les personnes de phototype I et II ont un risque plus élevé de mélanome, les personnes de phototypes V et VI peuvent développer d’autres types de mélanome, non directement liés aux UV : mélanome des muqueuses ou mélanome acro-lentigineux (sur la paume des mains, la plante des pieds ou sous les ongles 2.

Références

actualités

scientifiques

CALENDRIER

recrutement

de talents

POSTULER