Le saviez-vous ?

Epistaxis & traitements antithrombotiques

Les épistaxis sont des évènements hémorragiques très fréquents, rencontrés au moins une fois dans sa vie par 60 % de la population 1.

Si la liste des facteurs favorisant l’épistaxis est longue, les traitements par antithrombotiques sont la première cause de survenue ou d’aggravation de celle-ci. Les épistaxis représentent 30 à 50 % des évènements hémorragiques chez ces patients 2.

Ces patients, souvent plus âgés, nécessitent une prise en charge plus lourde et individualisée en fonction de leurs traitements 2 :

Traitement de l’épistaxis : en cas d’épistaxis modérée, une simple compression bi-digitale avec une mèche hémostatique d’une dizaine de minutes peut être suffisante. Le cas échéant, un tamponnement de la fosse nasale sera nécessaire 3.

Lors du méchage, un risque de majoration de l’épistaxis est observé chez les patients traités par anticoagulants et antiagrégants plaquettaires 3.

  • Modification thérapeutique : envisagée uniquement en cas d’épistaxis multi-récidivante ou sévère.
En cas d’épistaxis survenant chez un patient traité par antithrombotiques, il est recommandé d’évaluer la mise en évidence d’un éventuel surdosage de ceux-ci ainsi que le risque thrombotique du patient, avant de décider du maintien, de la diminution ou de la modification du traitement 3.

  • Klossek JM et al. Epistaxis and its management: an observational pilot study carried out in 23 hospital centres in France. Rhinology. 2006 Jun;44(2):151-5.
  • Bal dit Sollier C, Drouet L. Épistaxis et traitements antithrombotiques. STV. 2014; 26(3):109-21.
  • Escabasse V et al. Guidelines of the French Society of Otorhinolaryngology (SFORL). Managing epistaxis under coagulation disorder due to antithrombotic therapy. Eur Ann Otorhinolaryngol Head Neck Dis. 2017 May;134(3):195-9.
 

actualités

scientifiques

CALENDRIER

recrutement

de talents

EN SAVOIR PLUS